Choisissez votre langue

Comparaison incubation à chargement partiel vs. à chargement unique dans un couvoir commercial chair

L'incubation à chargement unique est un concept bien établi dans les entreprises avicoles modernes. En raison de la demande croissante de viande de volaille et des normes de qualité et de sécurité alimentaires plus strictes, les marchés de l'incubation à chargement partiel plus traditionnels commencent également à manifester un intérêt croissant pour les systèmes à chargement unique dotés de technologies avancées telles que Embryo-Response Incubation™. Pour lever tout doute et connaître les avantages réels de l'utilisation d'incubateurs à chargement unique au lieu d'incubateurs à chargement partiel, la Cooperative LAR au Brésil et Petersime ont uni leurs forces dans un essai comparatif approfondi.

Par Bruno Machado et Eduardo Romanini, spécialistes de l'incubation dans le service de recherche et développement de Petersime

Le besoin de données et de chiffres clairs

À l'échelle mondiale, les volailles devraient conserver, voire renforcer, leur position dominante dans la production de viande. Leurs cycles de production courts permettent aux producteurs de réagir rapidement aux fluctuations du marché. En raison de cette demande croissante et des normes de qualité et de sécurité alimentaires plus strictes, l'incubation à chargement unique gagne en popularité. Cependant, dans le même temps, de nombreux couvoirs qui utilisent l'incubation à chargement partiel depuis 30 ans ou plus semblent encore craindre le changement.

Au cours de la phase de décision dans un projet d'agrandissement de couvoir, les questions suivantes sont souvent posées : « Quelle est l'avantage d'un équipement d'incubation à chargement unique sur l'éclosion, les performances de croissance et les résultats économiques ? Quel est le véritable avantage des incubateurs à chargement unique ? » Montrer simplement la tendance mondiale d'un système à chargement partiel vers le système à chargement unique n'est pas toujours un argument convaincant. Il est intéressant de noter que presque tous les nouveaux projets de couvoir d'une capacité supérieure à 100 000 œufs/semaine optent pour l'incubation à chargement unique, tandis que la plupart des couvoirs à chargement partiel continuent de s'équiper d'incubateurs à chargement partiel pour les agrandissements de couvoirs et leurs nouveaux projets.

Pour quantifier les différences évidentes entre l'incubation à chargement partiel et l'incubation à chargement unique, la Cooperative LAR au Brésil, l'une des plus grandes exploitations avicoles au monde, et Petersime se sont associés pour un essai comparatif approfondi, au cours duquel nous avons testé des protocoles et des œufs identiques dans des incubateurs à chargement unique et à chargement partiel. Dans cet article, nous présentons les résultats les plus pertinents de cet essai qui a duré un an et demi.

Résultats de l'essai comparatif

Les résultats présentés dans cet article quantifient les performances d'un lot tout au long de sa durée de vie, de 30 à 60 semaines. Au cours des tests, plus de 2,5 millions d'œufs ont été répartis de manière égale entre les deux types d'incubation (50 % chargement partiel, 50 % chargement unique) pour une comparaison hebdomadaire des performances. Parmi tous les paramètres de performance mesurés, les plus pertinents (taux d'éclosion, taux de conversion alimentaire et mortalité post-éclosion) sont mis en évidence dans cet article (voir figures 1, 2 et 3). Les différentes lignes des figures représentent les tendances obtenues à partir des données réelles.

Figure 1 : Taux d’éclosion sur les œufs incubés (%)

Figure 2 : Taux de conversion alimentaire (kg/kg)

Figure 3 : Taux de mortalité (%)

À la fin de la durée de vie du troupeau, le gain total moyen en taux d'éclosion pour l'incubation à chargement unique était de 1,3 % par rapport à l'incubation à chargement partiel. L'effet bénéfique sur le taux d'éclosion a augmenté avec l'âge du troupeau. L'âge du troupeau étant subdivisé en catégories, le gain moyen était de près de 2 % à un âge de troupeau plus âgé (45 semaines et plus). L'avantage de la conversion alimentaire avec l'incubation à chargement unique équivaut à un gain moyen de 0,016 kg d'aliment par kg de poids vif, corrigé au poids corporel final de 3,2 kg à l'abattage à 45 jours. La mortalité post-éclosion totale a été réduite de 0,4 % en moyenne en utilisant des incubateurs à chargement unique, en raison de l'amélioration de la qualité des poussins.Il est important de souligner que le protocole était identique pour les deux types d'incubation.

Dans cette étude de cas avec un couvoir dont la capacité était de 2 millions d'œufs par semaine, l'avantage de l'incubateur à chargement unique représente environ 1,6 million de poussins supplémentaires par an, ce qui équivaut à environ 5 millions de kg de poids vif. Il est intéressant d'ajouter qu'après l'essai, la coopérative LAR brésilienne a décidé d'investir dans une expansion de couvoir avec des incubateurs à chargement unique Petersime équipés de la technologie Embryo-Response Incubation™.

Le bénéfice des incubateurs à chargement unique

Bien que les incubateurs à chargement unique nécessitent un investissement initial plus élevé, ils offrent clairement à moyen et long terme des avantages de performance intéressants sur le plan économique pour tout agrandissement de couvoir ou tout nouvel investissement dans un couvoir. Cela explique pourquoi de plus en plus de couvoirspassent de l'incubation à chargement partiel à l'incubation à chargement unique,pour plusieurs raisons :

  1. Performances supérieures : Comme le démontrent les résultats rapportés dans cet article.
  2. Une biosécurité renforcée : Les incubateurs à chargement partiel ne sont jamais vides et ne peuvent donc pas être nettoyés facilement. Les incubateurs à chargement unique permettent un nettoyage facile, rapide et complet et leur environnement hermétique réduit les risques de biosécurité.
  3. Logistique opérationnelle simplifiée : Les incubateurs à chargement partiel sont généralement chargés/déchargés deux fois par semaine. Cela signifie que les systèmes à chargement partiel nécessitent généralement une planification plus importante des activités opérationnelles.

Vous souhaitez découvrir ce que le passage de l'incubation à chargement partiel à l'incubation à chargement unique peut faire pour votre entreprise ? Les avantages évidents et l'amélioration des résultats du couvoir rendent l'investissement plus rentable que jamais. Contactez-nous – ou votre distributeur officiel – pour découvrir le retour sur investissement potentiel de votre couvoir. De plus, nous pouvons vous proposer des solutions de service et de formation dédiées pour vous aider à optimiser votre entreprise.