Choisissez votre langue

Estimation de la qualité de poussins et optimisation de l’incubation (1)

Première partie : Introduction L'importance de la qualité poussins se vérifie de plus en plus. Un couvoir doit produire des poussins de qualité afin de répondre aux exigences de l’éleveur. La série d'articles à venir examine les différents problèmes de qualité de poussins et les ajustements correspondants à effectuer sur le programme ou le processus d'incubation en vue d'apporter les améliorations appropriées. Les problèmes et les solutions possibles évoqués dans ces articles reposent sur les nombreuses années d'expérience au sein du Département de développement de couvoir de Petersime.

Roger Banwell, Responsable de développement de couvoir chez Petersime

Le premier article décrit les bases d'une bonne évaluation de la qualité de poussins. Pour dire les choses simplement, comment être certain que l'incubation est liée au problème ?

Élimination des facteurs externes

Des problèmes de qualité de poussins peuvent survenir en permanence de façon aléatoire et/ou à des degrés divers. Ces difficultés pouvant apparaître à tout moment, il n'est pas évident d'identifier les facteurs essentiels responsables. La première chose à faire consiste donc à éliminer les facteurs externes.

Avant même d'envisager un ajustement des programmes d'incubation, assurez-vous que ce qui suit n'a aucun lien avec le problème ou son intensité :

  • Type de souche
  • Âge de la bande
  • Temps de stockage
  • Ferme
  • Bâtiment
  • Jour de mise en incubation (avec les jours de transfert et d'éclosion)
  • Transport (jour, heure, camion, etc.)
  • Caractéristiques de l'incubateur ou de l'éclosoir
  • Rapport avec des problèmes techniques des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation
  • Conditions ambiantes extrêmes
  • Changements récents dans les pratiques d'éclosion ou précédant l´éclosion, notamment des changements dans les produits d'entretien et de fumigation, dans le matériel de vaccination, etc.

La liste ci-dessus ne mentionne pas tous les problèmes que vous rencontrerez. Prenons par exemple une véritable étude de cas sur laquelle j'ai travaillé : un chef d'équipe avait l'habitude d'effectuer le transfert dans des paniers d'éclosion humides sans que le responsable ne soit au courant. Au cours d'une visite improvisée de ma part, le problème a finalement été identifié. Dans une telle situation, le responsable aurait pu tenter de résoudre le problème au moyen d'un ajustement de ses programmes d'incubation susceptible de déclencher une chaîne d'évènements confuse et complexe.

Élimination d'autres facteurs importants

Il convient de se poser d'autres questions lorsqu'on examine les facteurs suivants :

  • Le problème est-il lié au schéma de chargement dans l’incubateur ?
  • La machine était-elle partiellement chargée ?
  • L'incubateur et l'éclosoir ont-ils respecté les programmes ?
  • L'éclosion s'est-elle produite à la bonne période ?
  • Le problème concerne-t-il l'ensemble du dispositif incubateur/éclosoir ou un endroit précis de la machine ?
  • L'équipement de transfert automatique et de vaccination dans l'œuf fonctionne-t-il correctement ? L'équipement est-il propre ?
  • La ferme parentale a-t-elle modifié ses pratiques ou son alimentation ? A-t-elle récemment fait face à des cas de maladie ?

Examen de l'incubation

Avant tout examen de l'incubation, il convient au préalable de vérifier plusieurs choses. Premièrement, il faut que l'origine des œufs à couver soit bonne. Deuxièmement, l'équipement doit être d'un point de vue technique conforme et en mesure de fonctionner correctement (systèmes de chauffage, ventilation et climatisation et alimentation d'eau de refroidissement efficaces). Finalement, il faut que toutes les pratiques dans les couvoirs soient inchangées et maintiennent une efficacité constante et que l'équipement soit à l'abri de toute contamination.

Une fois arrivé à ce stade, il est important de conserver une démarche logique et de maintenir une vision globale dans le cadre de votre examen. Le plus souvent, dans la mesure où le problème semble être lié à une étape de l'incubation en particulier, le premier réflexe sera d'ajuster le programme d'incubation de cette étape. Par exemple, si un problème survient pendant la phase d'éclosion, le réflexe sera de modifier le programme de l'éclosoir. Ce n'est pourtant pas toujours la bonne procédure. Si, par exemple, l'éclosion est en avance par rapport à votre programme et que vous relevez une augmentation de la mortalité embryonnaire précoce (anneau sanguin, yeux noirs, etc.), le problème provient alors vraisemblablement des mauvaises conditions initiales de l'incubateur.

Le plus important, c'est aussi de faire preuve de patience et de bon sens. L'une des erreurs les plus fréquemment relevées consiste à effectuer plus d'un changement à la fois. En procédant de la sorte, l'effet respectif de chaque changement ne peut pas être clairement déterminé. Tirer les enseignements d'un essai sans avoir la certitude que son échec ne dépend pas d'un autre facteur peut donner lieu à des conclusions erronées. Il est recommandé de répéter le même test plusieurs fois pour garantir la validité des résultats.

Il arrive que mes clients constatent l'inefficacité des changements apportés à leurs programmes sans pour autant rétablir ces derniers à leur statut initial. Une multitude d'erreurs viennent alors le plus souvent s'ajouter au problème initial, ce qui résulte en une situation bien plus grave.

Département de développement de couvoir de Petersime

Il convient de toujours garder à l'esprit que Petersime dispose d’une bonne équipe de soutien apte à fournir des conseils et des orientations. Le Département de développement de couvoir de Petersime fournit une assistance, en matière d'amélioration des performances, fondée sur de vastes connaissances et une expertise dont devraient bénéficier en permanence l'ensemble des clients.

Résumé

Une bonne qualité de poussins est essentielle dans un couvoir. En vue d'améliorer cette qualité, il est possible d'ajuster les programmes d'incubation. Cela dit, les problèmes de qualité de poussins ne sont pas tous liés à l'incubation. L'élimination de certains facteurs et le maintien d'une démarche logique sont deux éléments essentiels à votre investigation. Le Département de développement de couvoir de Petersime peut à tout moment vous fournir une assistance en cas de besoin.