Choisissez votre langue

Incubation des œufs de cane sans retrait de la cuticule

Le retrait de la cuticule est une pratique courante dans l'incubation des œufs de cane. Cependant, ce retrait implique un risque plus élevé de contamination, lequel peut éventuellement avoir un impact très négatif sur les résultats du couvoir. Le système Dynamic Weight Loss System™ de Petersime constitue une alternative pour l'incubation des œufs de cane en rendant inutile le retrait de la cuticule, ce qui réduit par la même occasion le risque de contamination.

De Roger Banwell, Responsable de développement de couvoir

Retrait de la cuticule pour un échange gazeux optimisé

La cuticule offre une couche de protection naturelle sur la surface extérieure de l'œuf (voir Figure 1). Cette couche crée une barrière qui empêche les bactéries, les agents fongiques ou autres agents de contamination de pénétrer à travers les pores de l'œuf. La cuticule des œufs de cane est plus épaisse que celle des œufs de poule, ce qui rend plus difficile l'échange gazeux entre l'embryon et l'environnement. Pour que l'échange gazeux soit suffisant, il est donc nécessaire de retirer la cuticule des œufs de cane avant ou durant l'incubation.

Figure 1: anatomie d'un œuf (Source : Horst, Frank. Anatomie d'un œuf, 2007)

Œuf de cane avec cuticule partiellement retirée pour un meilleur échange gazeux

Processus d'incubation à l’état naturel

Dans la nature, la cuticule des œufs de cane se dégrade petit à petit au cours de l'incubation, ceci étant dû d'une part au fait que la mère qui couve retourne les œufs, et d'autre part à l'activité dans le nid. Cette dégradation se traduit par des pores plus exposés, et donc par un taux d'échange gazeux qui augmente tout au long du processus d'incubation naturel. Durant les 12 premiers jours, l'embryon est très sensible à la contamination. Durant cette phase, la perte pondérale reste limitée car la cuticule est quasiment intacte, ce qui réduit le risque de contamination. Après, lorsque l'embryon est plus résistant à la contamination, la mère augmente la perte pondérale en dégradant la cuticule. Le profil de perte pondérale dans le processus d'incubation naturel d'une cane est présenté dans la figure 2.

Figure 2 : profil de perte pondérale linéaire par rapport à la perte pondérale naturelle des œufs de cane au cours de l'incubation

Pratiques dans les couvoirs

Généralement, dans les couvoirs, la cuticule des œufs de cane est retirée en lavant les œufs avec une solution chlorée avant l'incubation ou en pulvérisant de l'eau durant l'incubation. Cette pratique entraîne un profil de perte pondérale linéaire (voir Figure 2). Comme la cuticule est déjà retirée avant ou durant les premiers jours d'incubation, alors que l'embryon est encore très fragile, le risque de contamination est plus grand par rapport au processus d'incubation naturel. De plus, l'usage constant de l'eau à l'intérieur de l'incubateur provoque la formation de corrosion et de calcium. De telles aires de reproduction soumises au développement des bactéries sont difficiles à nettoyer et réduisent la durée de vie de l'équipement de couvoir. 

Vue microscopique (x200) d'un œuf non lavé (à gauche) et d'un œuf lavé (à droite)

Dynamic Weight Loss System™

Grâce au système Dynamic Weight Loss System™ de Petersime, le profil de perte pondérale naturelle peut être reproduit sans retirer la cuticule. La pression partielle de l'oxygène, du CO₂ et de la vapeur d'eau peut être régulée, générant un large gradient de ces gaz entre la surface interne et la surface externe de l'œuf. Grâce à ce large gradient, le gaz est toujours transporté à travers la cuticule, ce qui n'est pas possible avec les anciennes conditions d'incubation. Comme la cuticule reste intacte, le risque de contamination est réduit. 

La figure 3 montre clairement que le profil de perte pondérale des œufs de cane utilisant Dynamic Weight Loss System™ (DWLS™) est similaire au profil du processus d'incubation naturel de la figure 2. Un oiseau qui couve procure des conditions idéales pour une éclosion optimale. C'est avec cette idée en tête que Petersime a voulu fournir le meilleur programme et le meilleur équipement pour reproduire ces conditions. 

Figure 3 : profil de ventilation et profil de perte pondérale au cours de l'incubation des œufs de cane avec (cuticule intacte) et sans (cuticule partiellement retirée) Dynamic Weight Loss System™ de Petersime

Conclusion

Dynamic Weight Loss System™ de Petersime améliore la bio-sécurité de bien des manières. La cuticule reste intacte, ce qui réduit le risque de contamination. Le risque de contamination additionnel provoqué par le lavage des œufs ou l'humidification artificielle est exclu et la pénétration d'air potentiellement contaminé est réduite au minimum. Par ailleurs, le Dynamic Weight Loss System™ procure de l'oxygène et retire du CO2 et de l'eau en corrélation avec les besoins de l'embryon en développement pour offrir des conditions optimales d'incubation, ce qui améliore le taux d'éclosion, la qualité des canetons et la performance post-éclosion.