Choisissez votre langue

Le préchauffage des œufs dans les couvoirs à chargement unique

Le préchauffage des œufs avant le chargement est une étape importante du cycle d'incubation. De nombreux exemples ont montré qu'un mauvais préchauffage pouvait entrainer une mortalité embryonnaire précoce, une mauvaise fenêtre d’éclosion, ainsi que des malformations embryonnaires. Avec le développement de l'incubation à chargement unique, le besoin de revoir la méthode de préchauffage s'est fait ressentir.

Incubation à chargement multiple

Traditionnellement, la grande majorité des couvoirs commerciaux préférait la méthode d'incubation à chargement multiple. Cette méthode utilise la combinaison mutuellement conductible des œufs en phase endothermique et des œufs en phase exothermique afin de maintenir des conditions d'incubation acceptables. Lorsque les nouveaux œufs sont chargés dans un système à chargement multiple, le préchauffage est essentiel pour éviter les variations de température et une éventuelle condensation préjudiciable.

Temps de préchauffage dans l'incubation à chargement unique

Le préchauffage dans un système à chargement unique vise à augmenter la température de l'œuf pour éviter la condensation sur la surface de la coquille de l'œuf pendant l'incubation.

Des études comparatives ont été effectuées pour le système d'incubation à chargement unique. La fenêtre d'éclosion a été enregistrée en fonction des différents temps de préchauffage pour différents lots d'œufs. La durée de la fenêtre d'éclosion a été calculée à l'aide de signaux de détection de pic d'humidité (bêchage externe) et de signaux de bêchage interne. Le préchauffage a été effectué dans le couloir de la salle d'incubation directement après le stockage.

Fenêtre d'éclosion en fonction des différents temps de préchauffage pour différents lots d'œufs

Les résultats montrent qu'un temps de préchauffage de 4 heures donne une fenêtre d'éclosion étroite. Quand le temps de préchauffage augmente, la fenêtre d'éclosion augmente de 2 voire 4 heures. Peu d'effets ont été enregistrés concernant le taux d'éclosion d'œufs fertiles, avec seulement 0,18% d'écart entre les résultats.

Conclusion

Le préchauffage dans les systèmes à chargement unique peut empêcher la condensation sur la surface de la coquille des œufs pendant la phase de montée en température initiale de l'incubation. Cependant, les périodes de préchauffage prolongées ne sont plus nécessaires. Un temps de préchauffage court permet une fenêtre d'éclosion étroite, produisant des poussins d'un jour uniformes et de qualité.