Choisissez votre langue

Le rendement poussins constitue-t-il toujours une référence valable ?

Un grand nombre de couvoirs utilisent toujours le rendement poussins (soit le poids moyen des poussins divisé par le poids moyen des œufs frais multiplié par 100) en tant que référence témoignant des bonnes conditions d'incubation et de la qualité des poussins et en tant qu'indicateur d'une bonne performance post-éclosion. Chez Petersime, nous ne cessons de repenser les règles d'or d'une bonne incubation et nous posons la question suivante : « Dans quelle mesure cette pratique est-elle pertinente dans notre secteur aujourd'hui et peut-on continuer à considérer ce paramètre comme une référence valable et fiable ? 

Par Roger Banwell, Spécialiste senior d’incubation 

Rendement cible

Toutes les espèces d'oiseaux perdent environ 28 % du poids initial de l'œuf au point d'éclosion. L'industrie avicole a choisi comme rendement cible un rendement poussins allant de 67 à 68 %. Ce chiffre est basé sur les pertes pondérales cumulées observées avant l'enlèvement des poussins. La courbe ci-dessous montre le rendement de poussins issus de différents œufs de même poids, le rendement des poussins étant mesuré au « point d'éclosion » (dans l'heure suivant l'éclosion afin de permettre au plumage de sécher). 

Dans cet exemple, avec un enlèvement des poussins au bout de 510 heures, une fenêtre d'éclosion de 24 heures ou moins, un bon moment d'éclosion et des œufs affichant un poids relativement homogène, les données montrent que le rendement poussins donne une indication révélant que tout va bien. C'est ce que nous dirions traditionnellement concernant le « rendement poussins » classique. Bien sûr, ceci suppose que l'échantillon étudié comportait un éventail suffisant d'éclosions précoces, d'œufs en train d'éclore et d'éclosions tardives. 

Si nous étudions la courbe de plus près, nous pouvons voir dans quelle mesure une variation de quelques heures du moment d'éclosion et/ou de l'enlèvement des poussins peut donner un chiffre bien différent. On peut ajouter à ceci que, si la fenêtre d'éclosion s'élargit ou si le chargement d'œufs initial présente une grande diversité de poids, etc., les imprécisions peuvent devenir importantes et le chiffre final assez trompeur.

Quatre éléments indispensables pour obtenir des résultats d'essai corrects

En plus de bonnes conditions d'incubation, la clé pour obtenir des résultats corrects à partir de la mesure du rendement poussins consiste à bien sélectionner les œufs dès le départ et à se montrer cohérent dans le choix du moment du prélèvement des échantillons, en suivant les principes ci-dessous.

Il vaut mieux prélever plus d'un lot en tant qu'échantillon. Nous suggérons au minimum 3 lots. Pensez également à noter la fenêtre d'éclosion sur la courbe de l'historique.

Si l'un de ces éléments s'écarte fortement de ces principes, il vous appartiendra de prendre ce fait en considération dans votre évaluation finale. Par exemple, si les échantillons ont été prélevés 26 heures après le pic, attendez-vous à ce que le rendement poussins soit plus bas, autour de 66 %.

Rendement poussins servant d'indicateur

À présent, en supposant que nous avons pris en compte ces éléments et que nous avons un rendement cible parfait, revenons à notre question initiale : « Le rendement poussins constitue-t-il une référence valable ? » Pouvons-nous considérer que tout va bien ? L'obtention d'un pourcentage idéal pour le rendement des poussins est-elle révélatrice de bonnes conditions d'incubation, d'une grande qualité de poussins et d'une bonne performance post-éclosion ?

La réponse est que le rendement poussins ne constitue qu'un indicateur parmi d'autres facteurs. Il ne faut pas le considérer comme la seule et unique référence. Cela s'applique également à de nombreux autres facteurs, tels que la masse corporelle sans le jaune d'œuf. Cela montre pourquoi la bonne gestion de l'incubation et la fenêtre d'éclosion subséquente sont importantes. Il faut toujours chercher à avoir une vue d'ensemble.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur le thème « repenser les règles d'or d'une bonne incubation ».

Enrichissez vos connaissances auprès des meilleurs experts Petersime dans le cadre de notre Formation à la gestion de couvoirs. Cliquez ici pour plus d'informations.