Choisissez votre langue

Le traitement thermique pour les œufs stockés, gage de résultats spectaculaires

Le département de R&D de Petersime et la société d'élevage de pondeuses Hy-Line do Brasil ont uni leurs forces pour examiner les bienfaits du traitement thermique sur les œufs de pondeuses stockés pendant 6 à 8 jours. Dans le cadre d'essais comparatifs, ils ont testé 121 500 œufs en se servant du BioStreamer™ Re-Store pour appliquer le processus SPIDES dédié aux pondeuses. Les premiers résultats furent spectaculaires.

Par Bruno Machado, spécialiste en incubation, département de R&D de Petersime 

Le processus Re-Store ou SPIDES

Le traitement thermique des œufs stockés est utilisé depuis longtemps. Le processus Re-Store, également appelé SPIDES (Short Periods of Incubation During Egg Storage, soit courtes périodes d'incubation pendant le stockage des œufs), existe quant à lui depuis plusieurs années. Conçue sur le modèle de la mère poule qui couve ses œufs, cette technologie amène les œufs à un stade de développement embryonnaire précoce plus uniforme avant de démarrer l'incubation. L'application du processus SPIDES dans l'incubation des œufs de dinde, par exemple, a déjà démontré toute son efficacité.

Mise en place de l'étude

Petersime et Hy-Line do Brasil ont mis en place une série d'essais comparatifs pour examiner dans quelle mesure les œufs de pondeuses stockés bénéficiaient du traitement thermique. Lors de la première phase, ils ont étudié 121 500 œufs stockés pendant 6 à 8 jours, obtenant comme résultats :

  • 54 éclosions au total
  • Des œufs issus de troupeaux jeunes, d'âge moyen et âgés, et provenant de trois souches différentes
  • 50 % des œufs ont été incubés et soumis au traitement Re-Store à trois intervalles de temps différents. Ils ont été traités au cours de 12 heures en moyenne par cycle complet, au cinquième jour de stockage.
  • Les 50 % d'œufs restants ont été incubés sans traitement à trois intervalles de temps différents (œufs témoins).
  • Les chercheurs ont systématiquement utilisé le programme standard sur un incubateur BioStreamer™ Re-Store chargé à pleine capacité.

Les résultats sont remarquables.

1. Le nombre de rejets a diminué de 0,91 % au total.

Le nombre de poussins morts ou de poussins présentant des problèmes graves a nettement chuté. Parmi les œufs traités par le Re-Store, les chercheurs ont recensé 1,9 % de rejets, contre 2,8 % parmi les œufs non soumis au traitement Re-Store.

2. Le taux d'éclosion a augmenté de 2,12 %.

Le nombre de poussins éclos est passé de 40 % à 42,12 % (sur 50 %, car seules les femelles sont comptabilisées).

3. Le taux de mortalité précoce a chuté de 0,9 %.

La réduction du taux de mortalité précoce grâce au traitement Re-Store est le principal facteur de cette hausse du taux d'éclosion. Une « mortalité précoce » signifie que les embryons sont morts au cours des 7 premiers jours du cycle d'incubation. Une analyse de la casse d'œufs a permis de chiffrer à 5,2 % le taux de mortalité précoce des œufs non soumis au traitement Re-Store, contre 4,3 % chez les œufs soumis au traitement Re-Store.

4. Amélioration de 1,5 % de l'uniformité grâce au traitement Re-Store

Les chercheurs ont pesé un échantillon de 100 poussins par traitement. Le pourcentage de poussins dont le poids se situait à ±10 % du poids moyen représente le pourcentage de poussins dits « uniformes ». Idéalement, au moins 80 % des poussins devraient se situer dans cette fourchette. L'uniformité des œufs soumis au traitement Re-Store était de 86,2 %, contre 84,7 % chez les œufs témoins.

Pour remettre les choses en perspective, les gains enregistrés par un couvoir produisant 3 000 000 poussins d'un jour par mois se déclineraient comme suit :

  • Augmentation du taux d'éclosion : +2,12 %, soit 63 600 poussins de plus par mois
  • Diminution du taux de rejets : -0,91 %, soit 27 300 rejets de moins par mois

Comment la restauration des œufs stockés pendant une courte période permet-elle d'améliorer le taux d'éclosion ?

Pour éviter toute baisse du taux d'éclosion due au stockage, l'application d'un traitement thermique contrôlé ramène les œufs stockés pendant une courte période (6 à 8 jours) à un état cellulaire proche de celui des œufs frais. Grâce au processus Re-Store, ces œufs entameront l'incubation à un stade embryonnaire plus homogène, ce qui se traduira par une meilleure uniformité et un meilleur rendement des poussins. Le Re-Store élimine la nécessité de compenser les effets du stockage en appliquant une durée d'incubation différente.

L'incubateur BioStreamer™ Re-Store utilise une technologie spécialement conçue pour contrôler le programme de traitement thermique, qui tient compte non seulement de la température à l'intérieur de la machine, mais aussi de la chronologie des étapes consécutives du programme lui-même.

Soucieuse d'améliorer encore davantage les programmes d'incubation, l'équipe de recherche de Petersime et de Hy-Line do Brasil continue d'étudier les bienfaits de la restauration des œufs stockés pendant une longue période, en l'appliquant à des œufs d'âges différents et issus de divers troupeaux et souches.