Choisissez votre langue

Optimisez votre performance de couvoir à travers des essais comparatifs

La seule véritable manière d'obtenir des résultats de couvoir optimaux et de s'assurer qu'ils sont intégrés dans la chaîne du processus est de réaliser des essais comparatifs. En conséquence, il est primordial que ces essais soient réalisés avec rigueur et efficacité. Nous énumérons dans cet article quelques éléments clés pour des essais comparatifs réussis.

Par Guy Whetherly, Chercheur en incubation, Département de développement de couvoir

  • Avant de structurer vos protocoles d'essai, il est impératif que les objectifs des essais soient clairement définis. Ces objectifs détermineront le type d'essai (essai d'incubateur simple ou double ou essai d’éclosoir) et si une sélection supplémentaire d'œufs ou des réglages d'incubateur différents sont nécessaires.

Par exemple, il y aura plusieurs manières de mener un essai visant à évaluer l'effet final du chargement de l'ensemble des œufs produits (œufs « tels que pondus ») comparé à la sélection et au chargement d'œufs à couver de catégorie A1 uniquement (bons œufs).

  • La première méthode consiste à charger en alternance dans le même chariot des casiers contenant exclusivement de bons œufs et d'autres avec des œufs « tels que pondus » (comme illustré ci-dessous). Cette méthode est exigeante en termes de main-d'œuvre avant le processus de chargement, mais les casiers sont faciles à transférer et l'essai ne nécessite qu'un seul incubateur et qu'un seul éclosoir.

 

  • Une deuxième méthode consiste à utiliser deux incubateurs, exploitant le même programme avec les mêmes paramètres, remplis soit de bons œufs, soit d'œufs « tels que pondus ». Les oeufs doivent être transférés en utilisant le même schéma de transfert vers plusieurs éclosoirs. Cette méthode doit être répétée pour éliminer tout effet spécifique lié à un éclosoir donné.

  • Il est également important de veiller à ce que l'ensemble des conditions auxquelles les œufs répondent et sont soumis (notamment la source, l'âge de la bande, la souche, les conditions de stockage, la fumigation, le préchauffage, etc.) soient égales, à l'exclusion bien sûr du paramètre d'essai spécifique à tester.
  • Après l'éclosion, la plupart des couvoirs réalisent une simple analyse de casse des débris d'éclosion. Afin de mieux comprendre les résultats de l'essai, une analyse détaillée de la casse devrait être entreprise (voir Petersime News 12 pour de plus amples informations sur les séances d'analyse de casse d'œufs, à télécharger ci-dessous). L'analyse détaillée de la casse d'œufs permet d'identifier toute tendance positive ou négative, si bien que les programmes ou réglages peuvent être modifiés afin d'optimiser les résultats.
  • Si l'essai comprend la performance post-éclosion, il est également important d'éliminer toute influence possible des conditions dans le bâtiment d’élevage. On y parviendra idéalement en divisant un bâtiment de manière centrale, plutôt qu'en répartissant les poussins dans plusieurs bâtiments. Des données finales de taux de conversion alimentaire, de poids à l'abattage, d'uniformité des poussins et de mortalité devraient être acquises afin de fournir une évaluation générale. De plus, des échantillons intermittents devraient être pris aux jours 3 et 7, ensuite sur une base hebdomadaire afin d'indiquer la cause potentielle de toute différence enregistrée.

Les informations et données collectées au cours du processus d'essai vous permettent d'analyser les résultats afin de rechercher des tendances ou conclusions. Ces tendances peuvent ensuite être utilisées en vue d'optimiser les programmes ou réglages de l'incubateur et de l'éclosoir afin d'obtenir de bons résultats constants. Les essais pourront également révéler la nécessité d'apporter des adaptations à l'environnement du bâtiment d’élévage afin d'améliorer les résultats post-éclosion.

En résumé, les facteurs clés pour des essais comparatifs réussis sont :

  • Définir clairement les objectifs de vos essais avant de commencer.
  • Veiller à ce que vos paramètres soient enregistrés avec précision.
  • Structurer votre essai de telle manière que l'effet de l'ensemble des variables puisse être pris en compte dans votre analyse.
  • S'assurer que votre taux d'échantillonnage des données, le dimensionnement et la répétition soient statistiquement pertinents. Si les données collectées manquent de fiabilité, de validité ou de pertinence, les données ne pourront être sauvegardées, quel que soit le travail d'analyse statistique.

Les bons œufs sont des œufs triés pour éliminer les œufs malformés, sales ou pondus sur le sol, et selon une échelle de poids calibrée pour éliminer les œufs trop grands ou trop petits.

Downloads