Choisissez votre langue

Principes de l’incubation à chargement unique (3)

Partie 3: Améliorez vos performances d'incubation grâce à une perte de poids contrôlée L'incubation à chargement unique permet une régulation précise de la perte de poids, avec pour conséquence une amélioration de la qualité des poussins. C'est en observant le processus d'incubation naturel d'un oiseau parent que les experts en incubation de Petersime déterminent les conditions idéales pour le développement des embryons à différents stades. Avec la technologie Embryo-Response Incubation™, ces conditions peuvent être régulées de façon précise, permettant de meilleures performances du couvoir.

Roger Banwell, responsable développement couvoir chez Petersime

Qualité des poussins

Dans le secteur avicole, le taux d'éclosion et la qualité des poussins sont tous deux essentiels. Un nombre élevé de poussins ne se traduira pas toujours par des bénéfices importants, en effet la qualité des poussins et les performances post-éclosion font souvent la différence entre pertes et bénéfices.

La température sera toujours l'élément le plus important de l'incubation. Toutefois, il est largement admis que la perte pondérale des œufs constitue également un facteur essentiel à l'obtention de poussins de bonne qualité, avec une bonne viabilité et de bonnes performances post-éclosion.

La perte pondérale dans l'incubation à chargement partiel

Dans l'incubation à chargement partiel, les valeurs de consigne pour la température, l'humidité et la ventilation sont maintenues fixes en raison du mélange permanent d'œufs à divers stades de l'incubation, comme le montre le schéma ci-dessous. 

Suite à la prise de conscience du danger potentiel que peuvent représenter des niveaux élevés de CO2 lors de certains stades du développement embryonnaire, le taux de ventilation est réglé sur un niveau élevé. Les objectifs de perte pondérale sont donc fixés vers la limite supérieure de la plage tolérée. En raison du taux de ventilation élevé, une humidification artificielle est nécessaire pour éviter une perte pondérale excessive. 

Il s'agit là d'un inconvénient évident de l'incubation à chargement partiel, car l'humidification artificielle crée des écarts de température et accroît le risque de contamination. Pour cette raison, elle devrait être réduite au minimum. Le recours à l'humidification artificielle se poursuit tout au long du cycle d'éclosion pour éviter la déshydratation des poussins.

La perte pondérale dans l'incubation à chargement unique

L'avènement de l'incubation à chargement unique a rendu possible l'obtention d'une perte pondérale optimale selon le profil souhaité. La seule contrainte est d'éviter certains niveaux de CO2 à des étapes clés du développement embryonnaire.

Pour déterminer le profil de perte pondérale idéal, il faut observer et reproduire la couvaison par l'oiseau parent. L’observation de l'activité d'un oiseau parent a permis d'identifier les phases suivantes:

  • 0 - 36 heures: Le retournement et le réchauffement rapides des œufs ont permis un réchauffement uniforme et la libération du CO₂ stocké.
  • 37 - 216 heures: La grande attention apportée au nid a permis de maintenir une température constante et de limiter les échanges liquides et gazeux.
  • 217 - 468 heures: L'importante réduction du temps passé dans le nid (seule une activité régulière de détection de la température est observée) et la diminution du retournement et du déplacement des œufs ont entraîné une augmentation du taux des échanges liquides et gazeux.
  • 433 heures - Éclosion: Activité limitée jusqu'à ce que le premier poussin émette des cris (entrée dans la chambre à air). S'ensuit une grande attention de l'oiseau parent pour le nid, ce qui crée un stimulus pour les autres œufs de la couvée. 

L'étape suivante consiste à reproduire dans un incubateur les conditions que l'oiseau parent crée dans le nid. Le résultat: un profil de perte pondérale équivalent au profil naturel de perte pondérale. Ce profil est représenté sur le graphique ci-dessous par la ligne « Profil de perte pondérale dans l' incubation à chargement unique ».

L'incubation à chargement partiel donne un profil de perte pondérale linéaire, car l'humidité est maintenue constante pendant les cycles d'incubation. Dans l'incubation à chargement unique, la perte pondérale est réduite au minimum pendant la première moitié de l'incubation, puis augmentée lors de la seconde. Il en résulte un profil de perte pondérale non linéaire, comme dans la nature.

L'élément critique est toujours la perte pondérale au point d'éclosion. En utilisant le profil non linéaire, l'objectif de perte pondérale de 12% lors du transfert n'est plus nécessaire. La méthode la plus efficace consiste à faire fonctionner les éclosoirs sans humidification artificielle pendant les premières 36 à 48 heures pour obtenir une perte pondérale supplémentaire à ce stade. Ce phénomène est visible sur le graphique ci-dessus, où l'on voit clairement que la perte pondérale obtenue dans l'éclosoir avec l'incubation à chargement unique est supérieure à celle obtenue avec l'incubation à chargement partiel.

Ce n'est que pendant la période de stockage des poussins (période pendant laquelle la plupart des poussins ont éclos) qu'une humidification artificielle peut s'avérer nécessaire.

Embryo-Response Incubation™

Le système Embryo-Response Incubation™ de Petersime reproduit le processus naturel d'incubation. Cette méthodologie ne nécessite pas d'humidification artificielle jusqu'au point d'éclosion et garantit des niveaux d'échange gazeux naturels pour le développement vasculaire et la stimulation de l'éclosion.

Le système Embryo-Response Incubation™ est le gage d'une augmentation du taux d'éclosion et d'une amélioration de la qualité des poussins. Il s'agit toutefois d'une démarche qui nécessite un changement de mentalité de la part des utilisateurs de l'incubation traditionnelle à chargement partiel. Mais cette technologie a clairement démontré son intérêt et tout ce qu'elle peut apporter au secteur des couvoirs.

Le système Dynamic Weight Loss System™ de Petersime surveille et régule automatiquement la perte pondérale des œufs au cours de l'incubation.

Conclusion

La perte pondérale des œufs constitue un facteur essentiel à l'obtention de poussins de bonne qualité, ainsi que si l'on souhaite obtenir une viabilité et des performances post-éclosion satisfaisantes. En reproduisant le processus naturel de perte pondérale, on obtient un profil de perte pondérale non linéaire sans avoir à recourir à une humidification artificielle. La technologie Embryo-Response Incubation™ de Petersime ajuste automatiquement les paramètres d'incubation pour créer un environnement optimal dans l'incubateur, ce qui se traduit incontestablement par un taux d'éclosion plus élevé et l'obtention de poussins de meilleure qualité.