Choisissez votre langue

Processus d’incubation naturel

La force motrice derrière la philosophie de Petersime a toujours été de s'orienter vers la nature et les gestes de l'oiseau parent avant, pendant et après le processus d'incubation. La technologie Embryo-Response Incubation™ est basée sur ce principe. Synchro-Hatch™ envoie à l'embryon les mêmes signaux et stimuli que le ferait une mère attentive dans la nature et, par conséquent, offre des conditions d'éclosion optimales.

Roger Banwell, responsable de développement de couvoir chez Petersime

Activité de la poule couveuse

De nombreuses études ont analysé l'activité de la poule couveuse. Les changements dans les pratiques d'alimentation, la création d'une plaque incubatrice et l'augmentation des gloussements ne sont que quelques exemples. En général, ces études se concentrent sur la pertinence et l'effet sur le facteur maternel par rapport à l'oiseau parent.

La majorité de ces études se réfèrent à l'augmentation rapide de l'occupation du nid au cours des 3 derniers jours d'incubation. La poule ne quitte pas le nid. Il n'est pas surprenant de retrouver le nid souillé, car la poule se soulage dans le nid, indépendamment des œufs et des poussins qui en sortent. Le niveau de gloussement augmente également après l'entrée dans la chambre à air et avant le bêchage externe. Cette phase est souvent considérée comme une forme de communication entre l'oiseau parent et le poussin qui éclot.

Cette interaction entre l'oiseau parent et l'œuf est souvent négligée du point de vue de l'embryon qui est piégé dans la coquille qui l'enveloppe.

Déclencheurs d'éclosion

Au cours de la phase d'éclosion, l'oiseau parent revient au nid et s'assoit sur les œufs pendant la plupart du temps. Cela affecte le taux de diffusion gazeuse, l'échange d'humidité et la dissipation thermique. La communication de l'oiseau parent avec l'embryon est établie à l'étape d'entrée de la chambre à air et l'activité de l'oiseau parent évolue en conséquence.

Le stress est souvent considéré à tort comme un facteur négatif. De nature, le stress peut être positif en tant que stimulus biologique ou du développement. N'importe quel athlète ou chirurgien vous confirmera que le stress peut être essentiel à certains moments clés.

Les facultés optiques et auditives sont fonctionnelles chez le poussin/embryon après l'entrée dans la chambre à air. Plusieurs études ont démontré des réactions et réponses significatives lorsque ces éléments varient. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour utiliser ces paramètres afin de guider le processus d'incubation.

Moment de l'éclosion

On croit souvent à tort qu'un oiseau parent peut assurer la couvée de 6 œufs à éclore en quelques heures. Cela ne signifie pas que l'oiseau parent ne fait pas un travail remarquable. La couvée d'œufs pendant plusieurs jours dans des conditions variables et leur éclosion conjointe dans un délai relativement bon et d'une qualité uniforme nécessite certaines capacités avancées.

Cependant, il n'est pas rare de voir une éclosion se produire sur une période de 2 jours. Au cours de cette période, l'oiseau parent doit contenir les poussins éclos tout en attendant que les œufs restants éclosent. En général, le manque de réponse vocale de la part des œufs non éclos après l'augmentation du gloussement de la mère indique à l'oiseau parent qu'il peut quitter le nid.

Synchro-Hatch™

L'activité observée et les signaux de l'oiseau parent pendant le processus d'incubation naturel ont abouti au développement de Synchro-Hatch™. Cette technologie reproduit les conditions de vie des œufs à couver dans l'environnement naturel du nid. Par conséquent, Synchro-Hatch™ garantit une fenêtre d'éclosion limitée ainsi qu'une bonne qualité et belle uniformité des poussins.

Il est important d'insister sur le fait qu'il est faux de dire que Synchro-Hatch™ retarde et/ou oblige l'éclosion. Synchro-Hatch™ envoie aux poussins dans l'œuf les mêmes signaux, stimuli et stress positif que ceux que l'oiseau parent émet naturellement dans le nid et, par conséquent, offre des conditions d'éclosion optimales.

La sonde Synchro-Hatch™ interagit avec le programme d'incubation de l'éclosoir BioStreamer™

Résumé

Des études ont analysé l'interaction entre l'oiseau parent et l'embryon pendant le processus d'incubation. Petersime a observé ces signaux naturels et applique ce principe dans un éclosoir industriel grâce à Synchro-Hatch™. Entre-temps, cette technologie a fait ses preuves et démontré son impact sur la qualité et l'uniformité des poussins et sur les performances post-éclosion dans le secteur des couvoirs.

Une chose est sûre: l'oiseau parent ne se contente pas de s'asseoir et d'attendre l'éclosion. La mère intervient et interagit sans aucun doute avec l'intégralité du processus.