Choisissez votre langue

Stockage des poussins : 4 principes importants

Après leur enlèvement le jour de l'éclosion, les poussins d'un jour sont stockés pendant un certain temps avant d'être transportés à la ferme. Le temps de stockage des poussins peut varier considérablement, de quelques heures à une nuit. Une bonne compréhension des principes impliqués dans le stockage des poussins est essentielle pour préserver la qualité et les performances des poussins et garantir leur bien-être. Cet article explique ces principes et présente les conditions de stockage idéales pour les poussins.

Par Jason Cormick – Spécialiste en couvoirs

1. Le déchargement réfléchi de l'éclosoir évite toute surchauffe

L'éclosoir lui-même est un très bon environnement de stockage pour les poussins, car il est conçu de façon à instaurer un milieu très étroitement contrôlé et stable, avec beaucoup de refroidissement et une circulation d'air forcée. Cela dit, les poussins ne peuvent bien évidemment pas rester dans l'éclosoir indéfiniment ; ils doivent être séparés des coquilles et des œufs non éclos.

Au moment de tirer les chariots de l'éclosoir, la circulation d'air autour des poussins d'un jour sera réduite à la circulation d'air de la zone où vous les déplacerez. Il est donc essentiel d'éviter de tirer tous les chariots de la machine d'un coup, car cela peut entraîner une surchauffe des poussins, puis leur déshydratation. Lorsque vous tirez les chariots de l'éclosoir, la meilleure méthode consiste à tirer de sorte que le dernier chariot de la machine soit toujours le plus proche de la sonde de température, afin d'éviter que les paniers restants ne surchauffent.

2. Maintenir une température ambiante appropriée est essentiel

Après séparation des coquilles et traitement approfondi, vous devrez stocker les poussins d'un jour dans la salle de stockage des poussins pendant un certain temps.

Les poussins sont incapables de réguler leur température corporelle au cours des premières semaines de leur vie. Ils reposent sur la température ambiante pour rester en parfaite santé.

Au cours du stockage, la température interne des poussins doit être maintenue entre 39,5 °C et 40 °C (103 °F et 104 °F). Lorsque le poussin atteint cette température, il respire par les narines, limitant la perte d'humidité à environ 2 grammes toutes les 24 heures. À ce rythme, les poussins peuvent être maintenus en situation très confortable pendant de longues périodes.

(A) Les poussins qui respirent par les narines perdent environ 2 grammes toutes les 24 heures
(B) Les poussins qui halètent par le bec peuvent perdre 10 grammes d'humidité en 24 heures

La température idéale dans la salle de stockage des poussins varie en fonction de la vitesse de l'air. De manière générale, une température maintenue entre 24 °C et 26 °C (75 °F et 79 °F) avec une circulation d'air constante et un apport d'air riche en oxygène donnera des poussins en situation confortable. Des températures plus basses nécessitent des vitesses d'air inférieures, et des températures plus élevées nécessitent des vitesses d'air plus élevées.

Le comportement sert d'indicateur

Les températures de l’ombilic fournissent une mesure très précise de la température d'un poussin, mais sont invasives, chronophages et informent uniquement des conditions dans la zone surveillée au moment de la mesure (les conditions peuvent changer très rapidement). Par conséquent, le comportement des poussins est un indicateur nettement meilleur et plus proactif de leur niveau de confort.

Aujourd'hui encore, l'observation de Romijn et Lokhorst (cf. tableau ci-dessous) constitue de loin le moyen le plus simple, rapide et efficace de déterminer le confort des poussins. Les membres de notre Operational Excellence Programme™ peuvent en apprendre plus sur le comportement et le confort des poussins sur notre site web de service dédié.

Observation du comportement des poussins de Romijn et Lokhorst

Conseil

Ne placez pas les boîtes à poussins à même le solafin d'éviter toute influence de la température du sol (et de mouiller les boîtes). Si vous êtes à court de chariots et que vous n'avez pas d'autre choix que de placer les boîtes à même le sol, vous pouvez placer une boîte à poussins vide tout en bas. Il est également recommandé de tirer les boîtes plutôt que de les pousser, afin d'éviter que la pile se renverse.

3. Deux autres facteurs cruciaux à contrôler : la circulation d'air et l'oxygène

Il est essentiel que l'air entrant dans la salle de stockage des poussins parvienne jusqu'aux poussins et ne contourne pas uniquement les boîtes. En règle générale : espacez les boîtes à poussins en laissant l'espace d'une boîte vide entre chaque rangée dans le sens de la longueur pour garantir une bonne circulation d'air (peut être réduit avec des vitesses d'air plus élevées). Évitez également les turbulences trop importantes dans la salle, car cela produirait beaucoup de duvet dans l'air.

Outre la circulation d'air, l'oxygène joue également un rôle déterminant au cours du stockage. Il doit y avoir suffisamment d'oxygène dans la salle avec un renouvellement constant d'air frais. Les niveaux ne doivent jamais descendre en dessous de 20 %. Il est déconseillé de recycler l'air dans les salles des poussins car les filtres se bloquent rapidement. Au cours du remplacement, du duvet s'insère inévitablement dans les conduits, ce qui rend le système extrêmement difficile à nettoyer. Les sondes de gaz carbonique sont utiles pour sécuriser le système. Cependant, les poussins commencent généralement à surchauffer bien avant qu'ils ne commencent à manquer d'oxygène. 

Agencer la salle de manière à laisser l'air circuler

4. Que faut-il savoir sur l'éclairage et l'alimentation ?

Les poussins d'un jour sont très curieux par nature. Ils veulent explorer leur environnement, et un éclairage vif stimule ce comportement. Un faible éclairage bleu foncé a un effet apaisant, ce qui permet aux poussins de s'endormir et d'économiser de l'énergie précieuse. Lorsqu'ils dorment, les poussins sont en position assise plus près du fond des boîtes, ce qui assure une plus grande circulation d'air à travers elles. À ce moment-là, le personnel a suffisamment de visibilité pour effectuer des déplacements en toute sécurité.

Si vous devez stocker vos poussins pendant des périodes prolongées, vous pouvez leur donner un supplément, mais vous devez savoir que s'ils sont nourris, ils auront besoin d'un éclairage vif qui les stimulera. Après avoir mangé, leur métabolisme augmente, produisant deux fois plus de chaleur que lorsqu'ils dorment.

En résumé :

La température ambiante/des boîtes, la circulation d'air et l'oxygène sont des facteurs importants pour garantir des conditions environnementales adéquates aux poussins d'un jour. Ces conditions méritent votre attention, car elles sont essentielles pour préserver la qualité et les performances des poussins et garantir leur bien-être.