Choisissez votre langue
Intégration optimale des incubateurs Petersime dans le couvoir d’Allora de premier ordre

Intégration optimale des incubateurs Petersime dans le couvoir d’Allora de premier ordre

À deux pas de Warwick dans le Queensland, en Australie, un site jusqu’alors inexploité abrite désormais un tout nouveau couvoir haut de gamme. Moins d’un an après le lancement du projet, le couvoir d’Allora est fin prêt à offrir les meilleurs résultats jamais observés dans l’histoire de Darwalla Group.

D’une petite entreprise familiale à un site hautement spécialisé

Producteur de volaille intégré, Darwalla compte des usines d’aliments, des couvoirs, des fermes de reproductrices et de poulets de chair ainsi que des systèmes logistiques. Avec un début d’activité modeste en 1933, sous les rênes de la famille Benfer, l’entreprise n’a depuis lors cessé d’évoluer et compte aujourd’hui plus de 25 millions de volailles par an, sur un marché en évolution constante.

Après 83 années de présence, Darwalla continue d’occuper une position centrale et figure parmi les plus grands producteurs de volaille privés d’Australie. Dans l’optique de garantir une croissance continue, le groupe a décidé de remplacer son ancien couvoir Mt Cotton, d’une cinquantaine d’années, pour bâtir un tout nouveau site à Allora.

Couvoir d’Allora avec les incubateurs BioStreamer High Density de Petersime

Disposition du couvoir intelligemment pensée

Le 12 mars 2017, la première motte de terre a été retournée dans le cadre du projet de construction du couvoir d’Allora flambant neuf, pour un budget de 22 millions de dollars américains,en vue de bâtir ce qui allait devenir l’un des couvoirs de poulets de chair les plus évolués au monde.

La conception se devait de répondre non seulement aux besoins commerciaux actuels de Darwalla, mais également aux prévisions de croissanceà venir. C’est ainsi que le site, intelligemment conçu, pourra ultérieurement s’étendre, et ce, sansinterruption aucune des opérations en cours.

En matière d’incubation, Darwalla s’est directement tourné vers Petersime. Petersime a collaboré avecl’entreprise de construction Badge et d’autres entrepreneurs spécialisés afin de finaliser une solution conceptuelle intégrée.

« Pendant les pics de production, nous sommes à même de traiter 800 000 poussins par semaine sur le site d’Allora », se réjouit David Bray, responsable de développement de Darwalla Group, qui n’a pas lésiné sur les efforts pour mener à bien ce projet. Et d’ajouter : « Nos incubateurs BioStreamer High Density de Petersime reposant sur l’Operational Excellence Technology sont parfaitement adaptés aux besoins de Darwalla. Nous sommes convaincus d’avoir élaboré le plan le plus adapté et de détenir les meilleurs produits pour un fonctionnement fortement automatisé. »

Il précise : « Les incubateurs BioStreamer High Density de Petersime garantissent un contrôle précis de la température des embryons. Ainsi, les bonnes températures sont maintenues pour les cellules de tout âge, de sorte à améliorer le taux d’éclosion et le contrôle, tout en réduisant la consommation d’énergie et en améliorant le nettoyage et la maintenance générale des machines. »

Les incubateurs BioStreamer High Density de Petersime garantissent un contrôle précis de la température des embryons

Étant donné qu’une panne d’alimentation n’est pas envisageable au sein d’un couvoir, même un bref instant, Badge a prévu des alimentations en air comprimé, en gaz et en eau, ainsi que des unités de stockage parfaitement adaptées. Toute panne d’électricité est palliée par desgénérateurs de secours, à même d’alimenter l’installation entière.

Ouverture tant attendue

Onze mois après le lancement des travaux de construction, Darwalla Group a eu le plaisir de recevoir toutes les personnes impliquées dans le projet à l’occasion de l’ouverture officielle qui s’est tenue le 12 février 2018.

Après la cérémonie d’inauguration de la nouvelle installation haut de gamme, Aleksandra Scerbatova, responsable du couvoir de Darwalla, a proposé une visite guidée du site et a expliqué toutes les complexités caractéristiques d’un couvoir de volailles moderne totalement automatisé.

Elle a mentionné l’importance du contrôle des températures, de l’humidité et des niveaux de CO2 et a éclairci l’approche Synchro-Hatch qui produit un effet « pop-corn ». Grâce à une détection automatique du moment exact du bêchage interne à 100 %, cette technologie à réponse de l’embryon adapte l’environnement d’incubation afin de stimuler l’éclosion simultanée. Comme Aleksandra Scerbatova l’explique : « Une répartition de l’éclosion sur 12 heures, suivie par un séchage d’une même durée. »

Reposant sur les dernières avancées en matière de couvoir, le site emploie également une technologie robotisée de pointe dans le cadre des phases sensibles de manipulation des œufs et de nettoyage. Ces moyens permettront à Darwalla de demeurer compétitif sur un marché hautement concurrentiel dans le secteur des poulets de chair.

Approche à long terme pour un avenir radieux

Grâce à ces investissements, qui améliorent grandement l’efficacité d’un aspect critique, qui n’est autre que la production des poussins d’un jour, Darwalla sera en mesure de tirer parti du potentiel génétique des souches Ross 308 d’Aviagen. En outre, d’importantes économies seront réalisées, ainsi qu’une hausse de la qualité pour les consommateurs et leurs détaillants qui assurent l’approvisionnement en volailles, la source de protéine la plus populaire d’Australie.

Tandis que d’autres acteurs majeurs dans la production de poulets de chair semblent opter pour une vision à court terme dans la gestion de leurs opérations, Darwalla a adopté une approche à long terme. Cette stratégie va inévitablement générer d’importants dividendes bien avant le centième anniversaire de l’entreprise. Et c’est exactement ce que Petersime souhaite : voir ses clients maximiser leurs bénéfices pour la vie.